Handpan : le glossaire des termes

By 
David Charrier
 on 
Feb 11, 2019
Par 
David Charrier
 le 
11/2/2019
Handpan : le glossaire des termes

Gu, tak et inpex… pour quelqu’un qui découvre notre univers musical, ces mots semblent tout droit venus d’une langue étrangère… ou évoquent des noms d’animaux bizarres. Mmh, je me souviens de la fois où je me suis fait attaquer par un gu féroce des montagnes et que j’ai fini à l’hôpital… Ça fait peur, non? Vous voulez savoir enfin ce qu’est réellement un “gu”? Pour vous aider à décoder la terminologie du handpan, voici mon abécédaire de tous les mots et expressions dont vous aurez besoin.

A

Apex Ding : Un Ding qui ressort vers l’extérieur, en forme de dôme. Voir aussi « Outie ».

Arpeggio (Arpège) : Un accord brisé décomposé en une suite de notes qui peuvent être d’une octave ou plus et inclure des notes répétées.

B

Bottom shell (Coque inférieure) : Également appelé le côté Gu, c’est le dôme métallique qui forme le dessous du handpan. C’est ici que l’on trouve l’ouverture ou le Gu. Il est devenu de plus en plus populaire d’ajouter des notes sur le dessous.

C

Chord (Accord) : Un minimum de 3 notes jouées en même temps.

Chromatic scale (Accord chromatique) : C’est le nom d’une gamme de handpans, ainsi que d’une gamme musicale qui compte les 12 tons existants, chacun d’un demi-ton au-dessus ou en dessous du ton adjacent. Il n’existe qu’une seule gamme chromatique, qui est en boucle. Quelle que soit la première note, si l’on monte ou descend à travers les 11 notes suivantes, c’est la gamme chromatique.

Composition : Un morceau de musique, ou une œuvre musicale originale, ou le processus de création de ce morceau. Cela peut être une simple mélodie ou chanson, un concerto classique ou un opéra complet. Cela implique d’écrire le morceau avec l’indication de la mesure et, le cas échéant, les paroles et les parties vocales, ainsi que la transposition pour plusieurs instruments.

Crosstalk : Une interaction indésirable de deux ou de plusieurs tons, c’est-à-dire quand le son d’une ou de plusieurs notes interfère négativement avec d’autres notes. Par exemple, cela peut se produire assez souvent avec un handpan sur des notes d’octave comme un Do grave et un Do aigu.

Cupola : Un autre mot pour le handpan. Le terme « cupola » a été popularisé par Lauri Wuolio, musicien finlandais.

D

Diatonic scale (Gamme diatonique) : Une gamme de 7 notes/tons dont se composent de nombreux handpans qui comprennent cinq notes et deux demi-tons, par exemple Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si.

Dimple : En français cela veut dire “fossette”. Le mot est bien choisi car il désigne cette petite cavité qui est la partie centrale d’une note. Voir légende en bas de page. Elle sert à réduire les fréquences aiguës indésirables.

Ding : La note centrale sur le dessus de l’instrument, qui peut avoir une forme concave ou convexe. C’est généralement la note la plus grave et la note de base (fondamentale) de la gamme de l’instrument. Voir légende en bas de page.

Dynamics (Dynamiques) : La plage du volume sonore – du plus faible au plus fort.

F

Flange : Le bord métallique non résonant qui relie la coque supérieure et la coque inférieure du handpan. Souvent protégé par une bague en caoutchouc ou en corde. Voir aussi « Rim (Rebord) ».

Flat (Bémol) : (1) Une note musicale – comme un Ré bémol. Un bémol est un demi-ton plus bas que la note naturelle. Par exemple, la distance entre un Ré et un Ré bémol est d’un demi-ton (tandis que la distance entre un Ré et un Do est d’un ton).
(2) Un problème tonal. Si, avec l’aide d’un accordeur numérique, une ou plusieurs notes du handpan sont plus basses que ce qu’elles devraient être (c’est-à-dire « désaccordées »), alors il faudra réaccorder l’instrument.

G

Groove : Terme souvent utilisé dans le monde du handpan, le groove est un rythme, un sens du swing ou un pattern qui se répète. Dans le jazz, le funk, etc., un groove peut évoluer lorsque les notes sont jouées juste avant ou juste après la valeur, ou lorsqu’un pattern en boucle est accentué avec brio. Plus généralement, le groove est une onde qui aide à différencier de nombreux styles de musique.

Gu : L’ouverture ou le trou circulaire, dans la partie inférieure du handpan. Le Gu permet à l’air de s’échapper et il est souvent accordé en complément de la gamme de l’instrument. Cette ouverture permet aussi au fabricant d’accorder l’instrument de l’intérieur.

Gudu : Désigne un style de handpan comportant deux ouvertures dans la partie inférieure, typiquement de taille différente. Le nom vient du fait qu’il ressemble au udu – instrument de musique à percussion africain en terre cuite – dans sa construction et dans son profil sonore.

H

Harmonics (Harmoniques) : Les sons qui accompagnent la fondamentale d’une seule note. La plupart des notes du handpan ont une fondamentale, les harmoniques de la quinte et une octave au-dessus de la note, par exemple Ré3, La4 et Ré4 pour un Ding en Ré.

Helmholtz Resonance (Résonance de Helmholtz) : Un phénomène de résonance de l’air dans une cavité – le joueur de handpan peut réaliser cet effet avec le Gu. On le retrouve aussi dans de nombreux instruments de musique à percussion africains et indiens. Frapper le Gu avec la main courbée produit un son comme celui qui est créé lorsqu’on souffle dans le haut d’une bouteille vide.

I

Impedance (Impédance) : Un phénomène du handpan où, en raison du diamètre ou de la profondeur de l’instrument, certains tons ont un son étouffé ou dissonant. Cela est causé par des ondes sonores/fréquences qui ne s’alignent pas correctement en traversant la coque. Également appelé « phase shift » (changement de phase), « wave interference » (interférence d’ondes) ou « phase cancellation » (annulation de phase).

Innie : Un Ding qui est bombé vers l’intérieur, en forme de bol. Voir aussi « Inpex Ding ».

Inpex Ding : Un Ding qui est bombé vers l’intérieur, en forme de bol. Voir aussi « Innie ».

Interstitial (Interstitiel) : Les zones du handpan qui ne sont pas accordées. Ces zones, souvent jouées en utilisant des techniques percussives. Voir légende en bas de page.

K

Knock (Frappe) : Une technique percussive utilisant les articulations des doigts ou les coudes, pour créer un son net de tambour.

M

Major (Majeur) : L’une des deux divisions principales d’une gamme, l’autre étant « mineur ». De nature, elle sonne de manière plus positive et joyeuse que les gammes mineures, et peut commencer par n’importe quelle note, par exemple Mi majeur, Sol dièse majeur, Do bémol majeur, etc.

Minor (Mineur) : L’une des deux divisions principales d’une gamme, l’autre étant « majeur ». De nature, elle sonne de façon plus mystérieuse et mélancolique que les gammes majeures, et peut commencer par n’importe quelle note, par exemple Ré mineur, Fa dièse mineur, Si bémol mineur, etc.

Mode : Un mode est essentiellement un type de gamme, comme « do ré mi fa so la si do ». En changeant une seule note, la gamme devient un « mode ».

N

Nitrided/Nitration (Nitruré/Nitration) : L’un des 3 différents types d’acier couramment utilisés dans la fabrication des coques de handpans, les autres étant brut/standard et inoxydable. La nitration est un processus chimique destiné à traiter le métal et à le rendre plus résistant à la rouille et plus stable lors de l’accordage, ainsi qu’à modifier le ton et le sustain.

Note : Dans la musique occidentale, il existe 12 notes : Do, Do dièse/Ré bémol, Ré, Ré dièse/Mi bémol, Mi, Fa, Fa dièse/Sol bémol, Sol, Sol dièse/La bémol, La, La dièse/Si bémol et Si. Dans ces 12 notes, 7 sont des tons pleins et ont un nom précis (Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si – ou Ti) et les 5 autres notes sont identifiées par un dièse (#) ou un bémol (b) de ces notes. Les dièses et les bémols correspondent exactement à la même note (c’est-à-dire que Do dièse est identique à Ré bémol, Fa dièse est identique à Sol bémol) ; c’est simplement la façon dont ils sont écrits qui varie selon la gamme.

O

Outie : Un Ding qui ressort vers l’extérieur, en forme de dôme. Voir aussi « Apex Ding ».

P

Pantam : Un nom alternatif populaire pour le handpan. Ce mot a été inventé par le propriétaire d’un magasin de musique en Israël. C’est un mélange de « Steelpan » et « Ghatam », deux instruments qui auraient inspiré la création du premier Hang.

Pattern : Une phrase mélodique de notes ou un motif rythmique de base, utilisés en jouant et pour la composition. Sur le handpan, les patterns peuvent être associés, liés, complétés et embellis afin de créer des mélodies complètes.

R

Raw/Regular steel (Acier brut/standard) : L’un des 3 différents types d’acier couramment utilisés dans la fabrication des coques de handpans, les autres étant nitruré et inoxydable.

Résonance : Les vibrations supplémentaires lorsqu’on fait sonner une note, qui rendent la tonalité plus intense et plus riche.

Rim (Rebord) : Le bord métallique non résonant qui relie la coque supérieure et la coque inférieure du handpan. Souvent protégé par une bague en caoutchouc ou en corde. Voir aussi « Flange ». Voir légende en bas de page.

S

Scale (Gamme musicale) : Suite de notes conjointes d’une échelle.

Sharp (Dièse) : (1) Une note de musique – comme Ré dièse (généralement écrit D#). La hauteur naturelle de la note associée à ce dièse est élevée d’un demi-ton chromatique. Par exemple, la distance entre un Ré (D) et un Ré dièse (D#) est d’un demi-ton (tandis que la distance entre un Ré (D) et un Mi (E) est d’un ton).
(2) Un problème tonal. Si, avec l’aide d’un accordeur numérique, une ou plusieurs notes du handpan sont plus aiguës que ce qu’elles devraient être (c’est-à-dire « désaccordées »), alors il faudra réaccorder l’instrument.

Shell (Coque) : Le handpan comporte deux coques – des demi-sphères métalliques, concaves, en forme de dôme. La coque supérieure (aussi appelée « Ding shell ») et la coque inférieure (aussi appelée « Gu shell ») sont collées ensemble au niveau du rebord.

Shoulder : La zone plate qui entoure le Ding et qui relie celui-ci aux zones interstitielles/zones non accordées du handpan. Voir légende en bas de page.

Shoulder tones : Les fréquences hautes trouvées tout au bord du « tonefield », plus souvent autour du Ding. Les « Shoulder tones » ne sont pas forcément accordées à la gamme du handpan.

Singing the Ding (Faire « chanter » le Ding) : Une technique pour faire sonner le Ding par la création d’une friction – on le frotte d’avant en arrière d’un mouvement régulier, soit avec la paume de la main, soit le côté de la main, soit encore le(s) doigt(s). Quelquefois, cet effet est réalisé avec de la résine pour violon. Le résultat est une hauteur entretenue.

Slap : Une technique percussive réalisée en frappant sur une zone autre qu’un « tonefield » avec une tape de la main, des doigts ou d’une partie de la main.

Stainless steel (Acier inoxydable) : Le plus récent des 3 différents types d’acier couramment utilisés dans la fabrication des coques de handpans, les autres étant brut/standard et nitruré. Les handpans fabriqués en acier inoxydable comprennent souvent un alliage de chromium ou de titanium particulièrement résistants à l’air et à l’humidité, et qui sont donc moins sujets à la rouille.

Sustain : Désigne la capacité d’un instrument à maintenir un son dans le temps après avoir été joué. Voir aussi « Résonance ».

Sympathetic Resonance : Aussi appelé « sympathetic vibration », c’est un phénomène qui se produit dans un instrument vibratoire tel que le handpan, où les tonefields réagissent aux vibrations externes/frappes de notes qui possèdent une ressemblance harmonique.

T

Tak : Le son de percussion qui se produit lorsqu’on frappe le côté du handpan.

Time signature (Signature de temps) : Utilisée dans la composition et pour suivre la musique, la signature du temps définit la vitesse/le tempo, le rythme, et renseigne la quantité de valeurs formant une mesure. Habituellement exprimée en fraction sur une partition.

Tone (Ton) : (1) La qualité sonore d’une note ou d’un instrument.
(2) La distance entre les notes. Un ton est constitué de deux demi-tons, par exemple de Do à Ré (avec Do dièse/Ré bémol entre les deux).

Tonefield : La zone plate de la note, de forme ovale, qui entoure les « dimples » sur un handpan. Voir légende en bas de page. Cette zone peut produire 3 harmoniques (généralement la fondamentale, l’octave et la quinte, par exemple Ré3, Ré4 et La4 pour un Ding en Ré). La zone plate autour du Ding est aussi un « tonefield ».

Tongue Drum : Un instrument de percussion métallique comportant des découpes en forme de langues qui vibrent/produisent un son lors d’une frappe avec les mains ou des baguettes.

Top shell (Coque supérieure) : Également appelée le côté Ding, c’est ici que l’on trouve le Ding central et la plupart (voire toutes) les notes du handpan.

#handpan-glossary

J’espère que vous avez trouvé ça utile! Tenez-moi au courant si jamais vous tombez sur un mot mystérieux qui ne figure pas dans cette liste, ou si vous pensez à d’autres termes que je pourrais y inclure, et je les ajouterai aussitôt. Aidons-nous les uns les autres… surtout pour ceux qui découvrent tout juste le monde du handpan.

No items found.

David Charrier

Player, Teacher, Blogger. Handpan Enthusiast.
Founder of Master The Handpan

David Charrier

Joueur. Prof. Blogueur.
Fondateur de Master The Handpan

You might also like...

All posts

Vous devriez aimer...

Tous les articles

Join the conversation

Joignez vous à la conversation