Handpans et métronomes

By 
David Charrier
 on 
Mar 5, 2019
Par 
David Charrier
 le 
5/3/2019
Handpans et métronomes

Tout est dans le timing. C’est un vieux cliché, mais ça marche… pour l’amour, la comédie, les transports – presque tout, en fait. Pour les musiciens, c’est comme l’oxygène : on ne peut pas s’en passer. Une seule mesure ratée peut heurter les oreilles ou perturber les rythmes de tout un orchestre. De la même façon, il est impossible de jouer du handpan sans bien maîtriser le tempo. Mais comment s’en sortir si l’on a le même sens du rythme que papy sur la piste de danse, ou si l’on essaie de maîtriser un morceau complexe ou encore de composer une mélodie dont la signature rythmique est inhabituelle?

C’est là qu’intervient le métronome : un procédé simple mais génial constitué d’un mouvement d’horlogerie qui aide les musiciens à travailler avec le tempo depuis bien longtemps. En fait, le premier du genre a été inventé il y a 1 200 ans par Abbas ibn Firnas, musicien et esprit universel andalou, puis a été perfectionné et breveté au XIXe siècle par Johann Maelzel, contemporain de Beethoven.

Le métronome apporte une structure utile à notre jeu de handpan, notre apprentissage et notre créativité. Je suis un grand fan. Voici mes 6 raisons principales pour lesquelles vous devriez l’être aussi.

1. Il permet de se concentrer sur la mesure.

Comprenez-moi bien : il n’existerait pas autant de grands classiques de jazz, funk, soul et folk sans le contretemps. Le freestyling apporte une richesse, de l’émotion et quelque chose de plus lorsqu’on joue seul. C’est intéressant de jouer avec le timing, de ralentir, d’arrêter un moment ou tout d’un coup d’accélérer le rythme. Mais bien suivre le rythme est essentiel lorsqu’on joue à plusieurs. Pour les joueurs de handpan débutants, pour les personnes qui n’ont jamais joué de percussions ou ne sont pas habituées à la signature de temps, ou encore pour tous ceux qui ont du mal à suivre le rythme, c’est la méthode idéale pour se fixer des repères. Quant aux joueurs intermédiaires et confirmés, cela peut être un excellent point d’ancrage pour jouer ou basculer entre des tempos plus complexes.

2. Il fournit un cadre parfait lorsque l’on compose

Il faut dire qu’il n’y a pas plus satisfaisant qu’un rythme serré, un groove qui fait danser, une mélodie qu’on fredonne aisément. Voilà pourquoi le métronome se révèle particulièrement intéressant. À nous, musiciens, il donne l’impulsion lorsqu’on compose et annote. Il nous dit où les choses doivent être et nous y amène. Rien d’étonnant à cela quand on sait que le mot « métronome » vient du grec μέτρον (métron, « mesure ») et νέμω (némo, « je conduis »). Mais plutôt que d’être restrictif, il nous libère et nous permet de remplir les vides entre les mesures. C’est un guide sympa, pas un dictateur.

3. Il économise du temps et de l’argent lorsque l’on enregistre

Si vous avez l’intention d’enregistrer un morceau ou même un album, vous pouvez économiser beaucoup d’énergie et d’argent en studio avec ce gardien du tempo très fiable. Lorsqu’on joue occasionnellement avec des musiciens expérimentés qui ont un sens du rythme très aigu, le métronome nous donne préalablement confiance en nous, et peut même aider à synchroniser tout le monde ce jour-là. La phrase classique : « OK, les gars, on reprend au début » se métamorphose en « C’est bon, elle est bonne ! ».

4. Il permet de réaliser des vidéos avec un petit budget

Vous voulez vous filmer en train de jouer du handpan (pour partager avec nous sur les pages Facebook MasterTheHandpan, bien sûr) mais vous n’avez pas les moyens de disposer plusieurs caméras ? C’est là qu’intervient le métronome : il vous donnera le timing parfait pour plusieurs prises à partir d’angles différents de façon à mélanger aisément chaque extrait lors du montage final.

5. C’est une façon thérapeutique de s’entraîner

Ce « tic-tac » familier peut vous relaxer aussi bien qu’un bébé qu’on berce 😀

6. Ce n’est pas limité au handpan

Tout ce que vous apprenez sur le timing grâce au métronome peut s’appliquer à n’importe quel instrument avec lequel vous composez.

En fin de compte, ce petit appareil sans prétention peut vraiment être utile pour tous les niveaux. Alors qu’attendez-vous ? Tic-tac, achetez-vous un métronome ! Choisissez un vrai métronome de la vieille école ou essayez une des applis ci-après.

Pour en apprendre davantage sur le tempo, restez connectés : un cours arrive prochainement sur MasterTheHandpan.com. Je collabore à nouveau avec Laurent Sureau, virtuose en théorie musicale, pour vous permettre à tous une meilleure compréhension de la signature du temps. Si vous êtes déroutés par les tempos compliqués comme 5/4 et 11/8, cela vous tirera une bonne épine du pied !

Voici les applis métronomes les plus appréciées, suggérées par mes chers élèves :

Tempo

  • Prix: 3,49 €
  • Langues (10): English, French, German, Korean, Japanese, Italian, Portuguese, Simplified Chinese, Spanish, Traditional Chinese
  • Téléchargement : iOS - Free iOS Tempo Lite - Android

The Metronome by Soundbrenner

  • Prix: Gratuit
  • Langues (11): English, French, German, Italian Japanese, Korean, Portuguese, Russian, Simplified Chinese, Spanish, Traditional Chinese
  • TéléchargementiOS - Android

The Metronome Plus

  • Prix: Gratuit (accordeur chromatique inclus)
  • Langues (14): Russian, French, English, Dutch, Portuguese, Turkish, German, Korean, Italian, Danish, Polish, Chinese, Japanese and Spanish.
  • TéléchargementiOS - Non disponible sur Android

Pro Metronome par Emulab

  • Prix: Gratuit
  • Langues (4): English, German, Simplified Chinese, Traditional Chinese
  • Téléchargement : iOS - Android

Soundbrenner PULSE

Not an App, but if you want to be really cool, get yourself this vibrating wristband so your body becomes the metronome.
Awesome! (Available from $99, seesoundbrenner.com/shop)

No items found.

David Charrier

Player, Teacher, Blogger. Handpan Enthusiast.
Founder of Master The Handpan

David Charrier

Joueur. Prof. Blogueur.
Fondateur de Master The Handpan

You might also like...

All posts

Vous devriez aimer...

Tous les articles

Join the conversation

Joignez vous à la conversation