Interview avec un artiste: Quentin Kayser

Interview avec un artiste: Quentin Kayser

Laissez-moi vous présenter l'incomparable Quentin Kayser ! Je vous laisse lire notre entrevue et découvrir cet artiste extraordinaire. Bonne lecture !

Salut Quentin! ça fait plaisir de t’avoir sur MasterTheHandpan, je te laisse te présenter?

Salut David, merci de m’avoir invité dans ton salon, ton whisky est délicieux… Alors je suis Quentin Kayser, c’est mon vrai nom de famille et je suis plus sympa que Keyser Söze dans usual suspect.

Quand j’avais 3 ans, ma mère louait une maison dans la campagne près de Toulouse dans laquelle les proprios avaient laissé un piano, pour le plus grand plaisir de ma mère. Ce piano est devenu le meilleur baby sitter du monde, j’y passais des journées entières à jouer. Depuis, il y a pas une journée sans laquelle je ne joue pas de musique.

Ton nouvel album “Healing” vient de sortir, peux tu nous le décrire?

Bien sûr, mais avant je tiens à remercier les nombreux participants à la campagne de financement participatif sans qui ce projet n’aurait pas vu le jour, beaucoup sont déjà sur MTH alors j’en profite pour leur faire un énorme big up!

"HEALING" est un album solo au Handpan, c’est mon deuxième album mais le premier enregistré de manière professionnelle, tu sais avec un super enregistrement et le code barre à l’arrière. Il y a dans cet album 13 compositions et 1 interlude, j’ai toujours rêver de mettre une interlude dans un album.

Mes compositions sont inspirées de mes années vécues à l’étranger et de mes voyages, que ce soit en France ou à l’étranger. Elles racontent pour chacune des histoires spécifiques, ou du moins des ressentis et des émotions vécues lors de ces expériences. Je vous emmène visiter le Mexique dans "Temazcal", le Népal dans "Annapurna" ou encore 10 jours avec soi même avec "Vipassana".

Pourquoi “HEALING”?

J’ai deux explications qui se rejoignent. En mars 2018, je présentais dans la ville de Nîmes le Handpan à une personne que je ne connaissais pas et qui s’est mise a pleurer à l’écoute de mon jeux musical. Je me rappelle très bien de la sensation qui m’a parcouru et j’ai tenté de la retranscrire avec une mélodie improvisée, j’ai de suite ressenti une énergie de guérison. Cela a été les premières notes de la piste numéro 3 que j’ai appelé HEALING.

La deuxième explication vient de l’intention porté au projet. Je pense qu’une mélodie sortie du coeur, partagée avec amour et écoutée avec beaucoup d’attention a le pouvoir de soigner l’âme de ceux qui la reçoivent. L’intention du projet d’album était devenu clair et donner le nom de "HEALING" à celui-ci prenait alors tout son sens.

Quels sont les instruments que l’on y trouve?

J’ai utilisé 4 Handpan de fabricants différents pour cet album, ce sont tous des amis et je souhaite remercier leur travail ici…

  • Un Meraki fabriqué par Jean François Dorsimon. Gamme customisée, F equinox, avec deux bottoms notes.

  • Un instrument de l’Elf fabriqué par Mayuko. un vrai petit monstre à 20 notes, gammes D Kurd avec un A2, joli prototype avec un ding spécial, un “Dingple” comme j’aime l’appeler. (entre le ding et le dimple)
  • Un Mayura fabriqué par Rémi, un joli prototype en acier inoxydable, gamme A minor harmonic avec le ding en E.
  • Un Soulshine fabriqué par Clemens, emprunté à mon père pour l’occasion. (mon père a pris des cours sur MTH, véridique ) gamme Kurd en C# dite Annaziska.

Quelle est ta piste préférée de l’album et pourquoi?

Haha! j’ai bien envie de te retourner la question David.

En fait, il y en a aucune que je préfère, j’ai tenté de construire l’album comme un tout. Je compose avant tout pour me faire du bien, alors si je décide de les partager, c’est que je fais le pari que ça va vous faire du bien aussi. Par contre j'ai enregistré au studio 5 autres compositions que je n’ai pas mis sur l’album, elles n’avaient finalement pas leurs places dans ce "tout". Donc pas de piste préférée mais des pistes que je préférais ne pas mettre sur l’album.

As tu une méthode particulière pour composer?

Oui. Le matin, avant de prendre mon café, je prend mon instrument et tente de jouer quelques notes et rythmes que je n’ai jamais fait encore. Si j’aime ce qui en sort, ce sera le noyau dur d’une future composition sur lequel je pourrai me poser pour la suite. Ah, très important, je ne m’enregistre jamais, si je perd ce bout de mélodie, tant pis. J’accorde de l’importance à celles qui restent naturellement en moi et que je peux rejouer presque instinctivement par la suite.

Le reste de la compo, c’est généralement des heures de pratiques à jouer le même petit bout jusqu’à être à l’aise afin de trouver d’autres petits bouts à coller au noyau.

Sur MasterTheHandpan on aime bien le matos :) Avec quoi as tu enregistré?

Ah ben moi j’ai absolument rien enregistré, ça c’était le boulot d’Alexandre Chaigne, le Master de la prise de son pour le Handpan, qui à été l’ingénieur du son de l’album et la tête pensante de la technicité de ce projet.  Allez visiter sa page facebook et son site internet, il fait du beau boulot et propose ses services (enregistrement, mix).

Il a donc utilisé pour cet album 2 Schoeps MK4, 2 Neumann KM54,1 Neumann U47, 2 Shure KSM141, 1 Audix D6 avec des préamplis Neve et Universal Audio, rien que ça!

Quelles sont tes prochaines dates?

Je jouerai le 19 avril à Lyon au KoToPo, le 11 mai sur la scène de la péniche Anako à Paris pour fêter les 7 ans du RDV du Hang, à la tranche-sur-mer le 17 mai, le 18 mai à Poitiers, le 9 juin je clôture le festival Handpanala en Alsace et j’aurais le plaisir de vous retrouver pour le Handpan Festival à Mèze fin juin.

Où est-ce qu’on peut se procurer l’album?

Pour l’instant vous pouvez le commander sur mon site internet. Je fais les envois alors il est même possible d’y écrire un petit mot personnalisé, juste pour vous!

Une anecdote sympa en studio ou en concert?

Une captation vidéo a été réalisé par Numéo production lors de l’enregistrement studio. Adrien, un des deux cameramen sortait doucement d’une grippe et toussait encore pas mal. Après avoir enregistré une prise de 6min 30, on l’entend tousser comme jamais auparavant, presque à s’étouffer… il nous dit ensuite qu’il avait eu envie de tousser dès la première moitié de la prise et qu’il faisait tout son possible pour se retenir, retenant sa respiration pendant presque 2 minutes pour sauver la prise. Croyez-le ou pas, mais après ça il n’a plus toussé une seule fois!

Ton site internet? Ta page Facebook?

Bisous copain, merci encore pour ce que tu fais pour la communauté.

David: Avec grand plaisir mon pote! Merci à toi pour ta belle musique.

No items found.

David Charrier

Player, Teacher, Blogger. Handpan Enthusiast.
Founder of Master The Handpan

David Charrier

Joueur. Prof. Blogueur.
Fondateur de Master The Handpan

You might also like...

All posts

Vous devriez aimer...

Tous les articles

Join the conversation

Joignez vous à la conversation