Comment protéger votre handpan du chaud et du froid? Tout ce qu’il faut savoir!

By 
David Charrier
 on 
Mar 15, 2018
Par 
David Charrier
 le 
15/3/2018
Comment protéger votre handpan du chaud et du froid? Tout ce qu’il faut savoir!

Mon handpan doit-il craindre la chaleur ? Puis-je en jouer au soleil, et pendant combien de temps ? Va-t-il se désaccorder ? La colle peut-elle fondre ? Le froid peut-il affecter le son de mon instrument? Est-ce qu’il peut rester à l’extérieur dans le froid? Est-ce que je peux en jouer sous la pluie ? Dois-je craindre l’humidité ?

Voilà le genre de questions souvent posées sur les réseaux sociaux, et vous avez peut-être les mêmes inquiétudes. C’est pourquoi Rafael d’Arco et moi avons voulu vous aider à comprendre les effets de la chaleur et du froid sur votre handpan. Notre souhait est que vous puissiez jouer dans les meilleures conditions possibles et prendre soin au mieux de votre instrument.

En général, la température aura toujours un effet sur le son. Pour faire simple: la température change la densité de l’air. Or, les ondes sonores sont transmises à travers l’air: par conséquent, elles changent elles aussi en fonction des fluctuations de température.

Quels effets la chaleur peut-elle avoir sur mon handpan ?

La chaleur est un processus très important dans la fabrication des handpans. Elle est notamment utilisée pour tester et stabiliser l’accordage, et pour analyser la stabilité de l’instrument. Ce dernier subit un premier accordage, puis il est chauffé à une certaine température, puis réaccordé, puis chauffé de nouveau. Ce processus est répété autant de fois que nécessaire.

Le plus important à retenir est que le métal absorbe très vite la chaleur. Cela se vérifie facilement quand vous entrez dans votre voiture après l’avoir laissée au soleil. Les sièges ont chauffé, certes, mais si vous touchez les parties en métal comme la boucle de votre ceinture, vous pouvez vous brûler !

Quel rapport avec le handpan ? Nous ne vous apprenons rien : les handpans sont en métal et absorbent donc très rapidement la chaleur s’ils sont exposés à une source de chaleur comme… le SOLEIL !
Si vous avez déjà essayé de jouer du handpan au soleil, vous avez certainement remarqué que, rapidement, le son paraît un peu “bizarre”. Il est désaccordé, c’est le mot 😀

Le métal a chauffé et s’est dilaté.

« Les handpans sont comme les vampires : ils ont peur du soleil ! »

Nous vous conseillons donc d’éviter de jouer au soleil. Faites attention l’été ou les jours de fortes chaleurs. Votre instrument ne risque rien s’il n’est au soleil qu’un petit moment, mais il peut se désaccorder complètement s’il est exposé pendant longtemps, surtout en plein soleil. N’oubliez pas que le chaud sert à « stabiliser » l’instrument : les notes peuvent donc changer de quelques centièmes s’il chauffe au soleil pendant une longue période. S’il vous arrive de le laisser au soleil, laissez-le refroidir avant de rejouer dessus.

Le soleil peut-il faire fondre la colle ?

Une autre question souvent posée concerne, là encore, le soleil : peut-il endommager ou même faire fondre la colle qui fixe ensemble les deux parties du handpan ? La réponse est simple : demandez au fabricant ! La colle utilisée par la plupart des fabricants est prévue pour une utilisation en extérieur, et donc devrait résister au soleil. Néanmoins, nous vous conseillons de lui poser directement la question, car il est le plus à même de vous renseigner.

Quel effet le froid peut-il avoir sur mon instrument ?

Le froid, c’est autre chose… En fait, le froid n’existe pas ! On parle plutôt d’une « absence de chaleur ». Ainsi, quand nous parlons de températures froides, il n’y a pas à proprement parler de « source » de froid, mais plutôt un manque de chaud. Par conséquent, aucune source ne transmet des « ondes froides » vers votre instrument.

En revanche, le métal transfère le chaud très vite, ce qui veut dire qu’il va transférer sa propre « chaleur » à l’air qui l’entoure. C’est pourquoi on le ressent froid au toucher. C’est pour cette raison que les effets du froid ont moins d’impact sur votre instrument que ceux du plein soleil. Votre handpan peut vous paraître un peu « désaccordé » en cas de basses températures, mais cet effet est temporaire et tout devrait rentrer dans l’ordre une fois que les températures reviendront à la normale.

Le plus gros problème du froid est qu’il s’accompagne souvent d’humidité, et l’humidité est MAUVAISE, TRÈS MAUVAISE ! La rouille est l’un des pires problèmes qu’un handpan peut subir. Alors, si vous avez prévu de jouer à l’extérieur, dans la neige par exemple, le plus important est de sécher soigneusement votre handpan après avoir joué.

Dans le cas d’une exposition au chaud ou au froid extrême, la meilleure chose à faire est de sécher votre instrument avec un chiffon microfibre sitôt que vous avez fini de jouer.

Si votre instrument a un pourtour en caoutchouc, retirez-le et veillez à ce qu’il soit complètement sec avant de le remettre en place. Une fois que le handpan est bien sec c’est le bon moment pour appliquer votre huile protectrice. Lisez, à ce sujet, notre article sur la Phoenix Oil.
Si vous y réfléchissez bien, même la housse de rangement ou de transport doit être sèche. Beaucoup de personnes jouent à l’extérieur en laissant leur housse ouverte, et pendant ce temps, le textile ou la mousse absorbe l’humidité. Si tel est le cas, n’hésitez pas à laisser votre housse ouverte pendant quelque temps, dans un environnement sec et à température ambiante, afin d’en faire disparaître toute trace d’humidité.

De façon générale, assurez-vous que tout l’environnement de votre handpan soit protégé de l’humidité et gardez l’ensemble le plus au sec possible.

Puis-je laisser mon handpan dans sa housse ?

Nous vous déconseillons de le laisser dans sa housse à la maison. Votre handpan doit respirer. Le laisser dans sa housse est le meilleur moyen de créer de la condensation (donc, de l’humidité, et donc de la rouille). Si jamais, lorsque vous voyagez ou pour toute autre raison, il devait rester plusieurs heures dans sa housse, nous vous recommandons d’y glisser un absorbeur d’humidité (« moisture eater »). Comme son nom l’indique, il absorbera l’humidité atmosphérique, gardera votre instrument au sec et le protégera de la rouille. Pour plus d’informations, visitez soundsinspiring.com.

Pour conclure, les pires ennemis de votre handpan sont le soleil et l’humidité. Faites attention aux fortes chaleurs et ne laissez pas votre handpan en plein soleil. Si vous jouez quand il fait froid, prenez garde à l’humidité et séchez bien votre instrument après avoir joué.

Nous espérons que ces éléments de réponse vous aideront et, surtout, vous enlèveront tout stress inutile.

Et vous, quelles sont vos expériences? Votre handpan a-t-il déjà fondu ? 😀

No items found.

David Charrier

Player, Teacher, Blogger. Handpan Enthusiast.
Founder of Master The Handpan

David Charrier

Joueur. Prof. Blogueur.
Fondateur de Master The Handpan

You might also like...

All posts

Vous devriez aimer...

Tous les articles

Join the conversation

Joignez vous à la conversation