Dan Mulqueen lance un nouvel album (et offre 5 handpans)

Dan Mulqueen lance un nouvel album (et offre 5 handpans)

Aujourd’hui j’aimerais vous présenter le tout nouvel album de mon talentueux ami Dan Mulqueen. En passant, on va aussi parler de handpans à gagner… ça peut vous intéresser !

Salut frérot, c’est un plaisir d’apprendre que tu lances un nouvel album ! Peux-tu nous en dire plus ?

Oui, ce projet est enfin terminé ! "Real Life" sort le 1er Mars et je suis ravi de voir la tournure finale de ce projet. Cet album est une mosaïque de plusieurs styles et influences… certaines compositions sont exclusivement jouées avec un handpan, d’autres avec des arrangements très minimalistes et d’autres encore avec des influences hip-hop/électroniques.

On va revenir plus en détail là-dessus, mais avant tout… tu offres 5 handpans ?!

Oui c’est une idée un peu folle, je sais! Tous les détails sont ici, mais pour faire simple, je voulais fêter la sortie de cet album tout en mettant un coup de projecteur sur ce projet.

Donc je me suis entouré de mes amis et sponsors pour faire gagner 5 instruments dans un méga concours ! Ces 5 instruments proviennent des fabricants Symphonic Steel, Ayasa Handpans, Veritas Handpans, Elaia Handpans, et Makai Handpans

Le fonctionnement est tout simple : en déboursant $20, tu obtiens l’album digital de mon album et en plus tu obtiens un ticket pour l’une des loteries. Tu peux participer autant de fois que tu veux dans une ou plusieurs de ces loteries. $10 est reversé aux fabricants sans qui tout cela ne serait pas possible.

Je vous invite à regarder la page pour tous les détails sur chacun des instruments.C’est complètement fou quand on y pense… pour seulement $20 tu peux gagner un handpan : http://bit.ly/RealLifeAlbum


Je peux participer ?! 😉 Revenons à ton album. En quoi est-il différent des précédents??

Avec “Real Life,” je voulais avoir un fil conducteur entre chacune des compositions. L’album est parcouru par un thème dont les compositions sont structurées pour avoir une cohérence.

J’étais vraiment satisfait de mon précédent album "Handwriting", mais en le réécoutant quelques mois plus tard, j’avais le sentiment que j’aurais pu améliorer cet aspect de fil conducteur. J’ai appris de mes erreurs et j’ai vraiment voulu corriger cela sur cet album.

Dans cet album, chaque composition a une empreinte suffisamment forte pour en faire un single, mais en parallèle, leur ordre d’apparition au sein de l’album donne ce sentiment de continuité.

Ceci étant dit, je ne voulais pas non plus que les compositions soient trop similaires les unes par rapport aux autres, donc j’ai vraiment créé une variété…

Certaines sont très acoustiques, minimalistes, d’autres ont une énorme empreinte électronique, avec une grosse production. J’ai eu un plaisir fou à mettre tout cela en musique.

Combien de temps as-tu passé sur ce projet?

J’ai commencé à composer il y a un peu plus d’un an et demi. J’ai pris mon temps sur la composition au handpan uniquement.

Ensuite, il y a 1 an, j’ai commencé à ajouter la partie électronique et les premières idées que j’avais en tête au niveau arrangement.

Enfin les derniers 6 mois ont vraiment été intenses en termes de production : l’enregistrement, affiner la majeure partie des arrangements électroniques, le mix, le mastering... Bref j’ai voulu un album qui fera voyager les auditeurs au travers de toutes ces compositions...

Peux-tu nous en dire plus sur l’enregistrement ?

C’est mon quatrième passage en studio et depuis mes tout débuts, je fais tout moi-même. L’enregistrement est une étape très solitaire, que je fais souvent à des heures improbables. Le moment idéal pour enregistrer est entre minuit et 6 heures du matin, afin de m’assurer qu’il n’y a aucun bruit qui pourrait interrompre l’enregistrement.

Alors au final, je suis devenu noctambule pendant 2 à 3 mois pour enregistrer les handpans, certaines cymbales et autres samples.

Après l’enregistrement, j’ai travaillé extrêmement dur sur la partie électronique et le mixage. L’un de mes objectifs avec cet album était de faire plaisir aux passionnés du handpan avec des compositions uniques et fortes et en même temps je voulais créer un univers électronique intéressant pour tous ceux qui aiment ce style musical.

Au final, ce processus a été un pur plaisir ! Fatiguant parfois, mais avec rétrospective vraiment plaisant.

Je suis convaincu que les compositions au handpan et la partie électronique sont meilleures que tout ce que j’ai fait jusqu’à présent.

Quelles sont tes compos préférées ?

C’est toujours une question délicate, car j’ai passé tellement de temps sur chacune d’entre elles.

Je m’amuse particulièrement à jouer sur le single “Detour” et l’arrangement aussi est plaisant. J’ai une autre composition appelée “Bloodline” qui a beaucoup de composantes au handpan. Les arrangements sont très simples… juste de la basse et quelques touches de marimba. C’est un challenge vraiment intéressant parce qu’il n’y a pas de batterie, donc il faut vraiment jouer autant sur la partie percussive que mélodique du handpan.

Il y a également une composition qui s’appelle “Shadows” que j’ai joué à quelques reprises en live et qui est vraiment fun à jouer. On peut y détecter des éléments dance avec des grosses basses et des glitch-hop inspirés du break. J’ai mis d’avantage de temps à produire ces sonorités électroniques, car elles sont plus avancées que ce que j’ai fait par le passé.

Au final, je les aime toutes, chacune pour une raison différente.

As-tu un petit truc à toi pour “décrocher” un peu pendant la période intense de création de l’album?

Oui. Comme je l’ai dit précédemment, pour moi ce processus de création est relativement solitaire, ce qui me force à porter plusieurs chapeaux différents.

Je dois à la fois être créatif dans mes compositions, être mon propre boss pour respecter les délais, le graphiste pour la pochette, le webdesigner pour m’occuper de tout ce qui est relatif au web et aux réseaux sociaux et même mon propre cheerleader pour m’auto encourager durant tout ce processus. Tout un défi !

Pour l’album précédent, je suis littéralement devenu obsédé par les films de Kung-fu ! J’ai toujours apprécié ce type de film, mais pendant l’enregistrement, à chaque fois que j’avais besoin de prendre une pause ou manger un bout, je regardais un nouveau film de Kung-Fu. À tel point que je commençais à avoir mes acteurs préférés et ceux que je n’aimais pas du tout !

Pour cet album, je me suis passionné par les chaînes YouTube “Primitive Survival” ou encore “Jungle Survival”... avec ces gars qui se font des piscines et des maisons avec ce qu’il trouve dans la jungle ou à partir de boue… je ne sais vraiment pas pourquoi, mais l’espace de quelques minutes, ça me permettait de décrocher complètement. Bizarre ? Oui je sais ahah !

Quels sont tes projets pour 2020 ?

J’ai pas mal de choses en vue pour cette année.

Évidemment le lancement de cet album en Mars, suivi d’une tournée sur la Côte-Est des États-Unis pour le mois complet. Ensuite en avril, j’irais en Californie pour quelques semaines de concerts. En juin, je serais au Japon pour le Tokyo Handpan Gathering.

Je suis en train de regarder si je peux passer par l’Europe cette année, peut-être à la fin août ou début septembre.

En dehors des tournées, je vais lancer une version acoustique / remix de l’album “Real Life” au cours de l’année. Je vais également lancer un EP avec un gars français qui joue en duo avec moi (un certain “David” apparemment ;) )

Et puis je me laisse aussi quelques espaces de liberté pour être surpris et avoir du fun cette année.


Pour retrouver Dan Mulqueen :

No items found.

David Charrier

Player, Teacher, Blogger. Handpan Enthusiast.
Founder of Master The Handpan

David Charrier

Joueur. Prof. Blogueur.
Fondateur de Master The Handpan

Vous devriez aimer...

Tous les articles

You might also like...

All posts

Joignez vous à la conversation

Join the conversation