Les 7 critères de qualité d’un bon handpan

Les 7 critères de qualité d’un bon handpan

Aujourd’hui j’aimerais essayer d’aborder de la manière la plus objective possible la question de la qualité d’un handpan. C’est une question que se posent beaucoup de personnes : Qu’est-ce qui fait un bon handpan? Comment être sûr d’acheter un handpan de qualité?

Avant de commencer, j’aimerais rappeler que c’est une question à laquelle il est assez difficile de répondre, car nous n’aimons pas tous les mêmes choses. L’un va apprécier un son feutré, l’autre préférera un son très brillant ; l’un va aimer que le “ ding “ prenne beaucoup de place et qu’il résonne longtemps, l’autre souhaitera qu’il soit plus mat. Certains apprécieront le son de l’attaque de la frappe sur le métal alors que pour d’autres, c’est ce qu’ils veulent éviter à tout prix. Certains seront charmés quand il y a beaucoup d’harmoniques et que les notes rentrent en sympathie les unes avec les autres ; d’autres en seront agacés et privilégieront les instruments aux notes bien isolées. Etc., etc.

Bref… c’est une vraie richesse que d’avoir chacun des goûts différents, mais c’est aussi pourquoi il est impossible d’affirmer de manière absolue que tel handpan est de meilleure qualité que tel autre ou que ce fabricant-ci est meilleur que celui-là.

Cet article s’est révélé difficile à écrire, mais je suis convaincu qu’il y a cependant certains critères de qualité dont il faut tenir compte et qui mettent 90 % des joueurs d’accord. J’aimerais donc partager avec vous ce qui, selon moi, fait qu’un handpan est de bonne qualité.

Rappel : certaines caractéristiques sont plus difficiles que d’autres à percevoir. C’est le cas dans les vidéos de handpan sur le Net où la qualité audio est dégradée et/ou modifiée. De plus, le joueur ne démontre pas nécessairement chacune de ces caractéristiques avec son jeu. (Par exemple le point 3 que nous verrons plus loin.)

1. L’accordage : ce handpan est-il bien accordé?

C’est la chose la plus importante ! Cela est valable pour tous les instruments : vous ne prendrez aucun plaisir sur un instrument désaccordé. Profitez-vous lorsque quelqu’un chante faux comme une chèvre ? C’est la même chose quand on joue sur un handpan mal accordé. Je vais même plus loin : mieux vaut jouer avec une guitare à 100 euros accordée qu’une Martin HD28v à 4 000 euros désaccordée…

Assurez-vous donc que votre futur instrument ne soit pas désaccordé. Normalement, 98 % des fabricants vous proposeront des instruments très bien accordés ; c’est surtout lors d’un achat de seconde main qu’il faut faire attention.

Concrètement, comment vérifier l’accordage ? Si vous vous déplacez chez le fabricant, vous pourrez l’entendre et le vérifier sur son accordeur. Si vous n’avez que la vidéo de votre futur handpan, vous ne pouvez qu’utiliser votre oreille. Si vous avez des doutes n’hésitez pas à partager votre vidéo sur le groupe “french handpan connection” où de très bon musiciens vous aideront.

Le but n’est pas de vérifier qu’il soit parfaitement accordé au centième près, ça à l’oreille nue, c’est très difficile, mais simplement de relever si l’instrument est jouable ou s’il sonne faux et nécessite un réaccordage par la suite.

2. La qualité du son : le son de ce handpan me plaît-il?

Ceci reste très subjectif, bien sûr 😀, mais lorsque je joue une note, le son que j’entends me plaît-il ? Pour moi, un bon handpan diffuse un son chaud, rond, qui a du corps et de la profondeur. Bien que l’instrument soit fait en métal, j’aime que la matière s’entende le moins possible. J’aime quand ma note est ronde et pure, et qu’elle n’est pas accompagnée de ce son métallique qui fait “bang bang/casserole“.

Il est communément admis que moins on entend le son du métal, plus l’instrument est de bonne facture. D’ailleurs, une simple frappe entre deux notes ou entre le shoulder tone (surface plate autour du ding) et une note permet d’entendre le timbre de la coque elle-même. Moins elle sonne métallique, donc, mieux c’est.

3. Le sustain : ce handpan a-t-il assez de sustain à mon goût?

To sustain, en anglais, signifie « maintenir ». Dans le domaine musical, ce terme désigne la capacité d’un instrument à maintenir le son d’une note lorsqu’elle est jouée (une seule fois ). Un handpan dont j’entendrai la note frappée sonner pendant 10 secondes aura donc plus de sustain que celui dont la note ne sonnera que durant 6 secondes. Ok?

Le sustain est un critère de qualité dans le sens où entendre les notes durer et s’envoler est agréable à l’oreille et envoûtant. Cela donne un côté très harmonieux au handpan. Un instrument dont les notes dureraient aussi longtemps qu’une poêle à frire (c’est-à-dire qu’elles ne dureraient pas du tout ) lorsque je frappe dessus serait un instrument ennuyeux, pauvre en sonorités et difficile à jouer.

Il faut toutefois noter qu’à l’inverse, un handpan ayant trop de sustain pourrait devenir gênant. En effet, plusieurs joueurs (et j’en fais partie) ne sont pas de grands fans du « méga-sustain » où toutes les notes s’entremêlent et se couvrent les unes les autres. Sans trop rentrer dans les détails, il est vrai que, lorsqu’on joue et qu’on change d’accord, on aimerait parfois que certaines notes de l’accord précédent se taisent plus rapidement, car elles empiètent sur l’harmonie du nouvel accord.

De façon générale, un sustain court plaira plutôt aux musiciens ayant un jeu plus percussif. Un sustain moyen plaira à la majorité, car il permettra d’être plus polyvalent dans son jeu. Enfin, un sustain long plaira à ceux qui pratiquent un jeu lent, se prêtant plus à la détente et à la méditation.

Pour résumer : le sustain est un critère de qualité, mais c’est surtout votre oreille, votre goût et votre jeu qui décideront pour vous de sa longueur adéquate.

4. L’équilibre : les notes ont-elles toutes la même qualité?

Un bon handpan est un handpan sur lequel chaque note va avoir le même timbre, la même consistance, la même durée de sustain, la même stabilité et la même projection sonore. Le point 2 portait sur la qualité du son ; maintenant, la question est : toutes les notes présentent-elles la même qualité de son ?

J’aime grimper la gamme de mon instrument et entendre que ses notes sont équilibrées entre elles. Il n’y en a pas une qui a beaucoup de volume et de sustain, et la suivante qui est éteinte.

Imaginez une guitare sur laquelle une corde sur deux serait faite de ficelle. Quel déséquilibre dans le son ! Les cordes en ficelle sonneraient très étouffées et les autres sonneraient très brillantes. De la même manière, il faut que le handpan soit équilibré dans la qualité du son de chacune de ses notes.

À noter : certains déséquilibres, comme une note qui percera plus qu’une autre, peuvent aussi apporter du charme et du caractère à l’instrument.

5. Le « crosstalk » et l’isolation des notes : mon handpan a-t-il trop de crosstalk?

C’est un critère très important. Un bon handpan doit avoir le moins de « crosstalk » possible, c’est-à-dire le moins d’interférences possible entre les notes. Lorsqu’on joue une note, sa vibration doit entrer le moins possible en résonance avec une autre, on parle “d’activation” quand c’est le cas. Ça fait beaucoup de “ moins possible ”, mais ce point est important car nous souhaitons que les notes soient bien isolées les unes des autres. Si, par exemple, le do, en vibrant, active le do# d’à côté, alors l’ensemble sera disgracieux et cela gênera votre jeu.

Cependant, certaines “ activations ”, qu’on appelle aussi “ résonances par sympathie ”, peuvent typer le jeu et apporter du caractère à l’instrument. Cela dépend encore une fois de vos goûts, mais lorsqu’un do grave vient activer un sol aigu, qui est sa quinte, alors ils forment un accord. C’est harmonieux et ça teinte votre jeu. D’autres résonances sympathiques peuvent se faire, comme avec l’octave ou encore la tierce.

Retenez donc, il y a le crosstalk ou des notes s’activent entre elles et c’est disgracieux. Et, il y a les résonances par sympathie qui elles ne le sont pas Personnellement, quand il y a trop d’activation, de résonances par sympathie cela m’agace l’oreille et brouille mon jeu. Pour ce qui est du crosstalk, à vous de définir votre seuil de tolérance. Il y en aura toujours un peu. Cela dépend aussi des gammes, certaines vont présenter plus de crosstalk que d’autres et ce pour le même fabricant.

6. La plage de dynamique : ce handpan me permet-il de joueur doucement? plus fort?

Est-ce que je peux nuancer mon jeu ? Est-ce que mon handpan répond quand je joue tout doucement ou est-ce qu’il faut systématiquement que je frappe fort sur les notes pour qu’elles sonnent ? Si ma note sonne en jouant doucement, est-ce qu’elle sature si je frappe plus fort ou est-ce qu’elle prend juste du volume et de l’ampleur comme je le souhaite ?

Tips : Saturer = Le son se distord.

Un bon handpan vous permettra d’avoir une plage de dynamique étendue avec laquelle vous pourrez jouer doucement ou un peu plus fort ; dans tous les cas, les notes tiendront. Vous aurez alors une belle amplitude de dynamique, de volume et donc de jeu. La nuance est tellement importante dans la musique, c’est ce qui personnellement me touche et me transporte. Essayez de vous procurer des handpans avec une belle amplitude de dynamique. Pour cela essayez de jouer dessus doucement puis de plus en plus fort, vous allez vite l’entendre. Ce paramètre est très important, il est à considérer avec sérieux.

7. La précision des harmoniques : sonnent-elles bien et sont-elles bien accordées?

Attention si vous ne connaissez pas le solfège, c’est un petit peu technique.

Lorsqu’on frappe une note, on entend 3 sons :

  • 1. La fondamentale, c’est-à-dire la note que nous jouons. Prenons par exemple la note fa.
  • 2. L’octave de cette fondamentale, c’est-à-dire, dans notre exemple, le fa suivant, qui se situe 6 tons au dessus de la fondamentale.
  • 3. La quinte à l’octave, c’est-à-dire l’octave de la quinte de ce fa. Je m’explique : Une quinte est un intervalle entre 2 notes qui sont séparées par 3,5 tons. Quand on ajoute 3,5 tons à un Fa, on a un Do. La quinte à l’octave de Fa sera donc ce Do dont nous venons de parler (quinte) mais une octave plus haut soit, le Do suivant (plus aiguë)

À noter : parfois, sur les notes très aiguës, on peut entendre une tierce ou une quarte à la place de la quinte. Ne nous attardons pas là dessus, je voulais simplement le mentionner en passant.

Donc : 3 sons : fondamentale/octave/quinte à l’octave. C’est la combinaison de ces 3 sons qui rend la note jouée profonde et riche en harmonies. Il sera difficile d’en faire la démonstration par écrit 😀, mais ces harmoniques peuvent être isolées et jouées séparément. Il est donc important que la quinte à l’octave et l’octave de la note fondamentale jouée soient bien accordées. Plus elles le seront, plus le son de la note frappée sera stable, précis et riche.

Voilà donc un critère de qualité supplémentaire : que les quintes et les octaves soient bien accordées, mais aussi qu’elles se jouent facilement de manière isolée.

Soufflez c’est fini !

Résumé

J’aimerais rappeler avant de vous laisser que tout cela reste très subjectif. Les goûts et les couleurs sont difficilements discutables. Je dis cela parce qu’il existe des personnes sur cette planète qui vont aimer le concombre ! Je ne comprendrais jamais cela. Rien que d’écrire le mot j’ai mal au ventre ! Plus sérieusement, c’est votre oreille qui est le seul juge de ces choses là. Mais quand même, entraînez-la, éduquez-la, défiez la, remettez la en question.

Quelques conseils avant votre achat :

Lorsque vous essayez un instrument en vue de l’acheter s’il vous plaît, ne soyez pas trop vite satisfait. Ne vous dites pas trop rapidement : Yes j’achète ça sonne bien ! Prenez le temps, essayez le seul, changez de pièce, passez du temps à l’analyser, à l’écouter.

Outre son bon accordage, posez vous la question :

  • Est ce que j’aime son timbre?
  • Est-ce qu’il est stable? équilibré?
  • Est ce qu’il a une plage de dynamique ample?
  • Est-ce qu’il me permet de nuancer mon jeu?
  • Qu’est-ce qui m’agace dans ce que j’entends?
  • A t-il trop de crosstalk? d’activations disgracieuses?
  • A t-il trop de notes qui rentrent en résonance par sympathie? Même si c’est une activation non disgracieuse, est-elle trop présente? Vais-je le supporter à la longue?

Je pense qu’avec toutes ces questions vous allez vraiment pouvoir mettre des mots sur ce que vous entendez !
Je vous souhaite une bonne écoute et de bons achats !

Et vous qu’est-ce qui fait qu’un handpan est de bonne qualité selon vous ? Merci de laisser vos commentaires ci-dessous.

No items found.

David Charrier

Player, Teacher, Blogger. Handpan Enthusiast.
Founder of Master The Handpan

David Charrier

Joueur. Prof. Blogueur.
Fondateur de Master The Handpan

You might also like...

All posts

Vous devriez aimer...

Tous les articles

Join the conversation

Joignez vous à la conversation